l’oubli de l’oubli dans – la phrase

quand elle surgit la voix

toujours déjà là enveloppe

les circonstances un nautonier qui aide

à passer de quelle autre rive

vers quelle autre

/

mais autre rend à l’incertain

– incertain qu’il y ait une rive alors pourquoi –

une autre

/

on ne sait ce qu’on traverse

les pas inventent on ne sait

quelle rime insoluble un jour

en formation par refus

des images une voûte en laquelle

te parler est ce frémissement continu

au large duquel résonne encore

le corps de quelqu’un

Laurent Mourey


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.