Enseigner en saignant

« Mieux vaut une tête, qu’une tête »,

Montagne

− Bonjour les enfants, asseyez-vous où vous voulez comme toujours en toute liberté ! Ou restez debout !

− Salutations ! Plaisir de se retrouver !

− Aujourd’hui, les enfants, − figurez-vous −, aujourd’hui nous allons, et cela va être merveille, nous allons travailler une nouvelle compétence !

− Étonnement ravi ! Désir d’en savoir plus ! Trépignement et impatience !

− Je m’en doutais. Alors, voici : nous allons monter sur cette branche, oui, celle-là, bien en haut.

− Élan ! Saine émulation collective !

− Et une fois que nous serons tous bien assis sur la branche, les enfants, alors nous la scierons.

− Clarté des consignes ! Facilité à s’emparer de la tâche finale entre pairs !

− Oui ! Alors c’est parti ! Formez les îlots !

− Autonomie ! Refus exaltant d’une verticalité austère et rigide ! Rapide constitution de groupes !

Ainsi ils grimpèrent sur leur branche, et la scièrent. Ils tombèrent.

Et comme certains de survivre :

− Bien, c’est formidable les enfants. Alors maintenant nous allons poursuivre l’activité. Et pour cela nous allons nous tirer une balle dans le pied.

− Approbations ! Appétence pour une nouvelle expérience dans le vivre-ensemble !

Ils tirèrent.

Et c’était déjà la fin de la séance.

− Satisfaction ! Sentiment de ne pas s’être levés pour rien ! Reconnaissance !

− Alors pour les trois qui restent, là, et avant que vous rampiez vers la sortie, écoutez bien mal : surtout ne prenez aucune note sur ces nouvelles compétences. Et on se retrouve demain, quelque part dans une salle quelconque. Et de nouveau on fera quelque chose. D’accord ?

− Authenticité de l’assentiment ! Émotion orale ! Agitation horizontale de mouchoirs ! Éruption de ressentis !

Tous, alors, de se séparer.

(Ce texte a été écrit il y a plus d’un an. Il faut bien sûr aujourd’hui imaginer la scène masquée. [Note de l’auteur])


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.