Cycle des mémoires

1

Son oui se déplace à travers elle

balance, perd l’

équilibre, son livre

s’ouvre,

une dérive de pollen.

Son oui possède

au milieu de la crise,

un non, une séparation,

elle est et n’est pas

son instrument, sextant

ou luth, comme tout le monde,

libre de rester.

Réanimez le mot

mot pour moi,

afin que je puisse dire

combien

il est mot en sa confiance.

Il s’incline

et l’alphabet

plane,

séparation

dans la gloire au-

dessus de sa tête,

chaque lettre, à portée de main

(Oeuvre de J. Mehretu, 2018)

2

être dans le mouvement du secret

le zéro capture le premier

le centre a absorbé la sphère

avant la création de la sphère

l’air façonne l’oreille qui l’entend

des chaînes d’yeux une lumière auto-réfléchissante

l’esprit repose seul là où

le noir n’est ni noir ni blanc

(Oeuvre, D. Ammons, 1977)

3

Dites-moi ce que vous dites,

sa soie étymologique

au doigt, une mer

appelée mer,

une voile appelée voile,

votre tu es ,

ou un autre nom pour Dieu,

je prie que vous aussi attrapiez une vague.

Dites-moi ce que vous dites,

dans le flottement requis

Les données ne tiennent que par le

Mémoire du partage

Elles orientent l’espace

D’un geste non linéaire de distraction

Hypnotisez-moi, les

choses étant

ce qu’elles sont (les étoiles) sur

lesquelles nos corps se déplacent, entre elles.

(Œuvre, J. Mehretu, 2016)

Extraits de cycles en cours, Sébastien Ecorce

2020


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.