Archives par mot-clé : Martin Serge

L’impératif de la voix pour l’enseignement et la recherche littéraires

Un entretien de Philippe Païni avec Serge Martin

Avec L’impératif de la voix, de Paul Eluard à Jacques Ancet, Serge Martin poursuit une recherche dont nous rappellerons deux jalons récents : Ghérasim Luca, une voix inflammable, paru chez Tarabuste en 2018, Voix et relation, Une poétique de l’art littéraire où tout se rattache, paru aux éditions Marie Delarbre en 2017. Si l’aventure se veut « une poétique en actes, en actes de lecture comme autant d’inventions d’écoute, comme autant de voix continuées », elle passe toujours, aussi, par une mise à l’épreuve de la théorie qu’elle provoque, en « lecture qui cherche l’historicité de sa situation, l’historicité d’une voix résonante. » Henri Michaux proposait ceci : « Ce n’est pas dans la glace qu’il faut se considérer. Hommes, regardez- vous dans le papier. » Ecrire et lire, pareillement, nous inventent. C’est ainsi que l’on pourrait dire de Serge Martin ce que lui-même dit de la narratrice du roman d’Henry Bauchau L’Enfant bleu : écrivant ses lectures, il est « engagé vers le poème de sa vie ou pour une vie à hauteur de poème, à hauteur de langage. » 

Continuer la lecture de L’impératif de la voix pour l’enseignement et la recherche littéraires