Depuis le commencement

En redevant sauvages et féroces, dessin, 2016

« Nul homme n’est une île, un tout en soi ; chaque homme est partie du continent, partie du large ; si cette parcelle de terre est emportée par les flots, pour l’Europe, c’est une perte égale à celle d’un promontoire, autant qu’à celle d’un manoir de tes amis ou du tien. La mort de tout homme me diminue parce que je suis membre du genre humain. Aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : il sonne pour toi.  » Devotions upon Emergent occasions, John Donne 1624


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.